Introduction (Etude 2015)

xxx

Un an après la mise en place, en France, d’un cadre réglementaire dédié au financement participatif (crowdfunding), celui-ci, continue à se développer rapidement. Ainsi, émerge aujourd’hui un grand nombre de sites internet visant le financement par la foule de projets immobiliers. Le crowdfunding immobilier est né.

Cette multiplication, en quelques mois, du nombre de plateformes dédiées au financement de projets immobiliers de toutes natures (passant de 5 à 26 en un peu plus de 9 mois), présente de multiples enjeux, réglementaires, micro et macroéconomiques, et surtout de politiques économiques. Aussi, une étude approfondie s’imposait.

L’étude est basée sur l’administration d’un questionnaire auprès des 26 plateformes de crowdfunding immobilier françaises identifiées et sur une analyse approfondie des contextes économiques, réglementaires et juridiques.

Ainsi, l’étude propose une fiche détaillé descriptive de l’activité de chacune des 26 plateformes et fait ressortir des résultats statistiques jusqu’alors inédits.

  • On retiendra surtout le très fort développement en 2015, de l’activité visant le financement de projets immobiliers. Il représente aujourd’hui environ 25% en valeur des montants levés en crowdfunding et pèse ainsi plus de 38M€ depuis début 2015 (soit une multiplication par 10 à fin septembre 2015 par rapport à 2014) !
  • La très grande majorité des plateformes finance des projets de promotions immobilières, via une société interposée, par la souscription d’obligations. Mais le crowdfunding immobilier impacte également le financement de projets de rénovation, d’investissement dans de l’immobilier loué, ou de commerces, par le biais de montages parfois inventifs
  • On note par ailleurs que les rémunérations proposées aux investisseurs sont particulièrement variables d’une plateforme à l’autre. Il en va de même pour la structuration des frais prélevés, tant au niveau du porteur de projet que de l’investisseur.

L’étude propose aussi un parangonnage des différentes réglementations pouvant s’appliquer aux plateformes de crowdfunding immobilier.

  • Ainsi, on pourrait croire simplement et clairement encadrée l’activité du crowdfunding immobilier, par l’equity ou par le prêt, avec la nouvelle réglementation française en la matière, permettant ainsi à l’activité de s’imbriquer et de compléter les activités financières traditionnelles existantes et déjà régulées. La France est en effet pionnière avec la mise en place d’un cadre réglementaire spécifique à l’automne 2014. Elle a su de ce fait favoriser en partie l’activité du crowdfunding, en instituant un cadre à la fois plus souple et plus avantageux pour le financement participatif des entreprises, mais en s’écartant à plusieurs égards des principes qui président aux réformes des principaux autres pays européens ou aux Etats-Unis.
  • Mais certains acteurs semblent vouloir se positionner différemment sur le marché du crowdfunding immobilier, en proposant des modèles qui n’entrent pas aujourd’hui dans le champs d’application de la nouvelle réglementation française. Par ces comportements, ils « flirtent » avec des réglementations complémentaires ou risquent de sortir des bulles d’exemption aux monopoles qui ont été accordées aux plateformes de crowdfunding et qui peuvent avoir des impacts financiers et juridiques importantes pour les différentes parties prenantes.

Dans ce contexte, alors que le crowdfunding immobilier (et ses différents montages) s’adresse au grand public (autre que les « investisseurs qualifiés » et catégories assimilées) et surtout qu’il peut constituer à terme une alternative significative en matière de financement des promotions immobilières, un grand nombre de questions demeurent ou émergent du côté de l’ensemble des différents intervenants (promoteur immobilier, société de gestion de SCPI, plateforme de financement participatif, intermédiaires et conseil en gestion de patrimoine, investisseurs,…).

  • Qu’est-ce que le crowdfunding immobilier ? Comment fonctionne-t-il ?
  • Qui sont les principaux acteurs du crowdfunding immobilier ? Quels sont les montants en jeux ?
  • Quels sont les risques attachés au crowdfunding immobilier ?
  • Quelle(s) réglementation(s) du crowdfunding immobilier en France ?
  • Quelles perspectives et quels impacts pour le crowdfunding immobilier ?

Y répondre, conditionne le succès, la viabilité et l’impact réel à long terme de cette source alternative de financement.
Le Crowdfunding immobilier : son fonctionnement, ses enjeux, ses défis, n’a d’autre prétention que de donner à chacun les éléments d’information nécessaires pour y apporter ses propres réflexions et nourrir ainsi ses propres décisions

xxxx

Liste des plateformes couvertes par l’étude

xxxx

ANAXAGO IMMOBILIER

AXYMO

BALTIS CAPITAL

BONDSQUARE (FINSQUARE)

CANBERRA IMMO

CLUBFUNDING

CROWDFUNDBANK

CROWDFUNDING IMMO

CROWDIMO

DIVIDOM

FUNDIMMO

HEXAGONE

HIPIPIPIMMO

HOMUNITY

IMMOVESTING

IMMOCRATIE

INIDEV

INVECITY

LENDOPOLIS

LOOKANDFIN

LYMO

PROPULSS IMMO

SE PRETER

SWAPSTER

WEEXIMMO

WISEED IMMO

Plan synthétique de l’étude

xxxx

PREFACE DE HENRY BUZY-CAZAUX : Crowdfunding et immobilier : un mariage d’amour et de raison
AVANT PROPOS
POURQUOI UNE ETUDE SUR LE CROWDFUNDING IMMOBILIER ?
DU CROWDFUNDING EN GENERAL AU CROWDFUNDING IMMOBILIER EN PARTICULIER

PREMIERE PARTIE : LE CROWDFUNDING IMMOBILIER EN PRATIQUE : FONCTIONNEMENT, STATISTIQUES, AVANTAGES ET INCONVENIENTS

  1. Le crowdfunding immobilier : de l’Alpha à l’Omega
  2. Le crowdfunding immobilier en France : les montants en jeux
  3. Une première approche des risques liés au crowdfunding immobilier
  4. Quels avantages et inconvénients pour les différentes parties prenantes ?

DEUXIEME PARTIE : LE CROWDFUNDING IMMOBILIER, SES RISQUES ET SES REGLEMENTATIONS PASSES AU CRIBLE

  1. Le cadre réglementaire hors de nos frontières
  2. Les réglementations françaises qui s’appliquent aux plateformes de financement participatif
  3. Fonctionnement du crowdfunding immobilier : analyse des risques

TROISIEME PARTIE : TYPOLOGIE ET ANALYSE DETAILLEE DES ACTEURS DU CROWDFUNDING IMMOBILIER

  1. Descriptions des différents montages mis en place par les plateformes
  2. Décryptages des risques réglementaires et juridiques de chaque montage : synthèses
  3. Typologie et classification des acteurs par type d’activité et catégorie de risques
  4. Fiches plateformes

CONCLUSION ET PERSPECTIVES

ANNEXES
LISTE DES SOURCES BIBLIOGRAPHIE DETAILLEE
A PROPOS ET CONTACTS
A PROPOS DES AUTEURS
A PROPOS DES CONTRIBUTEURS
A PROPOS DES PARTENAIRES

Etre informé de la disponibilité de l’étude

celinemahinc@edenfinances.fr

News FACEBOOK

Une étude réalisée par :

– Chloé Magnier
logo-cm
Céline Mahinc
logo-edenfinances

Avec le
soutien de :







Contactez-nous !

Votre avis est important, n’hésitez pas à nous contacter pour toute question, information, suggestion… bt-formulaire-contact